En Afrique du Sud, durant l’Apartheid, les mineurs chaussés de bottes de pluie, étaient enchaînés les uns aux autres pour travailler dans les mines. Avec l’interdiction de parler, l’obscurité et l’humidité, ces esclaves se servaient de codes non-verbaux pour communiquer entre eux. Dans cet environnement hostile et pour pouvoir se comprendre, ces hommes produisaient différents son claqués avec leurs mains, leurs bottes, les chaînes, le sol et la surface de l’eau. C’est dans ce contexte inhumain que le Gumboots est né!

Aujourd’hui, l’art du Gumboots comme art de la scène se pratique avec des sonnailles fixées autour de la botte de pluie à la hauteur des chevilles. Cela permet d’ajouter des sons à la rythmique et surtout à rappeler le son des chaînes qui se frottent et se cognent. Cette danse percussive utilise le corps pour créer des rythmes variés avec des mouvements de pieds, des pas frappés au sol et des claquements de mains. Un moyen créatif et actif de produire des sons où seul, le corps comme caisse de résonance, devient l’instrument de percussion.

Tout au long de l’apprentissage des pas de base et de petits enchaînements chorégraphiques, nous encourageons les participants à prendre conscience de l’importance du travail d’équipe, à l’unisson ou en polyrythmie (plusieurs rythmes), et ce, toujours en harmonie!

Rappelons-nous de ses origines : il prend forme en revendiquant le droit à la dignité humaine et au respect de l’autre. Nous amenons ces valeurs dans le calme et la conscience de toute l’histoire rattachée à cette discipline artistique!

Informations

Où: En présentiel à votre école et/ou aux studios de Sankofa
Quand: Disponible toute l’année scolaire
Nombre de participants:
  • Une classe à la fois
  • Prévoir un espace adéquat
Durée par classe: 45 à 60 minutes (selon le groupe d’âge)
   

Subventions disponibles
Contactez Nathalie Morel au CSSRS
(819) 822-5540 p.20751
moreln@csrs.qc.ca

DÉTAILS ET RÉSERVATIONS:

séparateur

Julie Duford (819) 571-6572

sankofa@videotron.ca